GSM : 0472 102 106


Avenue des Alouettes, 17
1428 Lillois
Belgique

www.plongee.be


Taiji (Japon) : 29 Janvier 2017

Très rapidement, ce matin, une quinzaine de dauphins de Risso ont été conduits dans la baie de Taiji et tous ont été abattus pour leur viande. Aucun n’a été épargné.
En pièces-jointes, les photos du massacre du jour. Retrouvez l’intégralité de l’album sur le lien suivant : https://www.facebook.com/RicOBarrysDolphinProject/posts/1409726532394189

Le bilan actuel depuis le 1er Septembre 2016 (date de reprise de la chasse) :
• 960 dauphins capturésEn détails :
• 198 dauphins sélectionnés pour les delphinariums
• 287 dauphins relâchés
• 477 dauphins abattus

Le Ric O’Barry’s Dolphin Project – dont le leader est Ric O’Barry, personnage principal du documentaire oscarisé « The Cove, la Baie de la Honte » (produit par Monsieur Luc Besson) – est une association qui effectue un incroyable travail autour de la protection des dauphins au Japon, en :
• Documentant les chasses afin que le monde entier – y compris le Japon – sache ce qu’il se passe à Taiji (voir également l’action en soutien mené par Réseau-Cétacés le 4 Septembre 2016 au champs de Mars
:http://www.reseaucetaces.fr/2016/09/06/paris-pour-la-sauvegarde-des-dauphins-au-japon-dimanche-4-septembre-2016/)
• Tentant de prouver qu’au-delà de sa forte teneur en polluants, la chair de petits cétacés présente également des traces de radioactivité « Si tel est le cas, la chasse sera abolie » nous confiait Ric en Septembre 2015
• Poursuivant de nombreux autres projets, notamment mettre en place une diffusion massive du documentaire « The Cove » au Japon dont la plupart des citoyens n’a pas connaissance des chasses.

Réseau-Cétacés est la plus ancienne association de protection des cétacés en France (fondée en 1989) et travaille en étroite collaboration avec Ric O’Barry depuis une dizaine d’années. Depuis son arrestation, au Japon, l’an dernier, celui-ci ne peut plus s’y rendre mais son équipe est présente, chaque jour, à Taïji, l’un des villages qui se livre à la chasse aux dauphins. Réseau-Cétacés soutien le travail de terrain du Ric O’Barry’s Dolphin Project en diffusant notamment l’information quotidienne en français via la page « Taiji, the world is watching you » -

Visionner "The Cove, la Baie de la Honte", oscarisé en 2010 et produit en France par Luc Besson :
http://filmstreamvk.net/the-cove-la-baie-de-la-honte-en-streaming-vf-vk.html

www.reseaucetaces.fr

 

Taiji (Japon) : 10 & 11 Janvier 2017

De nouveaux 2 baies rouges cette semaine… D’abord mardi avec le massacre d’un groupe de dauphins bleu et blanc puis mercredi où de nouveau, des dauphins de Risso ont été abattus, tous pour leur chair. RIP…

Pour rappel :
Le bilan actuel depuis le 1er Septembre 2016 (date de reprise de la chasse) :
• 98 captures
• 141 individus relâchés
• 421 abattus

• Tentant de prouver qu’au-delà de sa forte teneur en polluants, la chair de petits cétacés présente également des traces de radioactivité « Si tel est le cas, la chasse sera abolie » nous confiait Ric en Septembre 2015

• Poursuivant de nombreux autres projets, notamment mettre en place une diffusion massive du documentaire « The Cove » au Japon dont la plupart des citoyens n’a pas connaissance des chasses.

Réseau-Cétacés est la plus ancienne association de protection des cétacés en France (fondée en 1989) et travaille en étroite collaboration avec Ric O’Barry depuis une dizaine d’années. Depuis son arrestation, au Japon, l’an dernier, celui-ci ne peut plus s’y rendre mais son équipe est présente, chaque jour, à Taïji, l’un des villages qui se livre à la chasse aux dauphins. Réseau-Cétacés soutien le travail de terrain du Ric O’Barry’s Dolphin Project en diffusant notamment l’information quotidienne en français via la page « Taiji, the world is watching you » -

Suivre l'actualité quotidienne liée aux massacres de dauphins au Japon :
https://www.facebook.com/groups/131080197072361/ .

Communiqué de Presse :

L'orque Granny a été capturée en 1967 avec le reste de son groupe mais elle a été relâchée en milieu naturel car jugée trop âgée pour intégrer un parc aquatique.
Tilikum a été capturé en 1983, il a passé 33 ans en captivité, il est impliqué dans le décès de 3 humains.
Ni Granny, ni aucune orque libre, n'a jamais tué d'humains en milieu naturel.
Granny, en tant que matriarche de son groupe, a pu exprimer l'intégralité de son comportement hautement complexe auprès des siens et leur transmettre son savoir.
Tilikum a été réduit et contraint à une vie de spectacles durant 33 années de captivité... Une conjonction de stress, de harcèlement, de privation de sens et de liens sociaux ont été le fondement de sa vie captive.
Granny vient d'être déclarée comme "très probablement décédée" par la communauté scientifique - qui ne l'a plus observée depuis octobre dernier - à l'âge de 105 ans.
Tilikum est décédé, ce vendredi 6 janvier, à l'âge de 36 ans... Tilikum est la 21ème orque et le 134ème cétacé à avoir péri à SeaWorld, en 24 ans, bébés morts nés inclus.
Tilikum est l'orque vedette du film "Blackfish" : https://www.youtube.com/watch?v=VuXnU6RTAW8

Réseau-Cétacés rappelle, une nouvelle fois, que l'industrie de la captivité demeure létale pour les cétacés et qu'elle ne respecte en aucun cas les besoins physiologiques d'animaux hautement intelligents, sociaux et profondément épris de liberté.
Réseau-Cétacés est la plus ancienne association française de protection des cétacés et mène une vaste campagne de sensibilisation à la condition des cétacés captifs qui comporte notamment :

- la promotion et la diffusion du film "Blackfish" en France : http://www.reseaucetaces.fr/blackfish/
- le dépôt d'une plainte pour maltraitance et mise à mort d'animaux sans nécessité à l'encontre du Marineland d'Antibes qui détient des orques et dauphins captifs : http://www.reseaucetaces.fr/2016/03/06/plainte-contre-le-marineland-dantibes-dossier-de-presse/

 

Taiji (Japon) : Lundi 19 Décembre 2016 : Un groupe de Grands Dauphins a malheureusement été rabattu par les chasseurs. Leilani Münter nous rapporte que quatre d'entre eux (des jeunes) ont été sélectionnés par les dresseurs pour une nouvelle vie... en captivité. Les autres ont été repoussés vers le large.

Mardi 20 Décembre 2016 : Les chasseurs ont fait de nouvelles victimes. Après 5 heures de lutte acharnée pour fuir et sauver leurs précieuses vies, les dauphins de Risso, piégés, épuisés, ont finalement été abattus pour finir en vulgaires morceaux de viande. (Photo en PJ)

Massacres de dauphins au Japon

Des globicéphales adultes ont malheureusement été abattus par les chasseurs. En ce qui concerne les plus jeunes, les Cove Monitors nous rapportent que les 14 juvéniles ont finalement été repoussés vers le large. Sous le choc, livrés à eux-mêmes, sans la protection des adultes et de la matriarche, ils sont perdus... Article du Dolphin Project: http://bit.ly/2hawki0

Pour rappel :
Le bilan actuel depuis le 1er Septembre 2016 (date de reprise de la chasse) : • 76 captures - • 85 individus relâchés - • 324 abattus

Le Ric O’Barry’s Dolphin Project – dont le leader est Ric O’Barry, personnage principal du documentaire oscarisé « The Cove, la Baie de la Honte » (produit par Monsieur Luc Besson) – est une association qui effectue un incroyable travail autour de la protection des dauphins au Japon, en :

• Documentant les chasses afin que le monde entier – y compris le Japon – sache ce qu’il se passe à Taiji (voir également l’action en soutien mené par Réseau-Cétacés le 4 Septembre 2016 au champs de Mars
:http://www.reseaucetaces.fr/2016/09/06/paris-pour-la-sauvegarde-des-dauphins-au-japon-dimanche-4-septembre-2016/)

• Tentant de prouver qu’au-delà de sa forte teneur en polluants, la chair de petits cétacés présente également des traces de radioactivité « Si tel est le cas, la chasse sera abolie » nous confiait Ric en Septembre 2015

• Poursuivant de nombreux autres projets, notamment mettre en place une diffusion massive du documentaire « The Cove » au Japon dont la plupart des citoyens n’a pas connaissance des chasses.

Réseau-Cétacés est la plus ancienne association de protection des cétacés en France (fondée en 1989) et travaille en étroite collaboration avec Ric O’Barry depuis une dizaine d’années. Depuis son arrestation, au Japon, l’an dernier, celui-ci ne peut plus s’y rendre mais son équipe est présente, chaque jour, à Taïji, l’un des villages qui se livre à la chasse aux dauphins. Réseau-Cétacés soutien le travail de terrain du Ric O’Barry’s Dolphin Project en diffusant notamment l’information quotidienne en français via la page « Taiji, the world is watching you » -